elle

« elle »  commence par la sonorité transparente et cristalline des agrégats composés par le cluster jouées avec de la 3ème pédale. Ses résonances laissent le sillage fantomatique et suave en écho des notes jouées, comme un parfum aux notes enivrantes et envoûtantes sur la peau.

Des notes en résonance et des notes jouées se mêlent, et créent les moirages des « vagues de résonances » et ses vagues éthérées s’entrelacent et s’évaporent dans l’espace, créant la sensation d'une suspension du temps et se dissout vers l’horizon infini d’une mer de lenteur charnelle.